*English translation below

Bonjour,

Suite aux décès inattendus de patients, les familles dénoncent le manque de transparence sur l’origine, la formulation et la toxicité des médicaments de substitution de chimiothérapie et solutés injectables.

Plusieurs familles ont porté plainte contre X pour homicides involontaires, blessures involontaires et mis en danger d’autrui.

Une instruction est en cours au Tribunal de Grande Instance pôle de Santé à Paris.

Les faits

Le 10 novembre 2016, notre petite fille de 8 ans est décédée brutalement suite à des complications cardiaques, 5 jours après la prise de Cyclophosphamide ENDOXAN, au CHU d’Angers.

Entre le 10 et le 13 novembre 2016, trois autres patients adultes sont décédés, 5 jours après un protocole de chimiothérapie (BEAC, C pour Cyclophosphamide ENDOXAN), au CHU de Nantes.

Le lot de cyclophosphamide ENDOXAN était le même pour les 4 patients décédés à Angers et à Nantes, de manière tout à fait inhabituelle et brutale. 

Malgrè notre alerte immédiate, aucun retrait de ce lot d’ENDOXAN d’origine et de formulation inconnues n’a été effectué.

Les symptômes identifiés sont identiques pour tous les patients: grande fatigue soudaine, douleurs ou crampes dans les membres inférieurs, détresse respiratoire, fièvre ou sueurs, oedèmes, hyponatrémie, insuffisance cardiaque (arythmie,tachycardie, tamponade,  myocardite), coma, râles graillonnants traduisant la présence de liquide dans les poumons, mousse rosée dans la bouche et le nez.

L’Association AVEC continue de recueillir les signalements d’Effets Indésirables Graves et de patients décédés de manière inattendue consécutivement à l’administration  d’ENDOXAN Cyclophosphamide, en France et à l’étranger.

Si vous pensez avoir été victime de ce médicament, nous vous invitons à nous contacter:

– par téléphone: +33 7 89 37 34 68

– par email : effetssecondairesanticancereux@gmail.com

– Maître Martine VERDIER: +33 2 38 62 47 80, verdier-associes@avocatline.fr

Par ailleurs, nous remercions les patients, familles, soignants, médecins et pharmaciens qui nous aident à faire avancer l’enquête et à connaître la vérité.

Tout échange et informations resteront confidentiels.

Le Cyclophosphamide ENDOXAN (500 mg, 1000mg, comprimés 50mg) est très largement prescrit chez l’adulte et l’enfant, en combinaison avec d’autres molécules dans des protocoles de chimiothérapie, en perfusion, ou en prise orale sous forme de sirop ou comprimés. 

En fonction des pays, l’appellation peut être différente:

  • ENDOXAN (France, Allemagne, Italie, Hollande, Suisse, Autriche, Hong Kong, Inde, Indonesia, Malaysia, Philippines, Taiwan, Thailand, Israel, Argentine, Nicaragua, Panama, Costa Rica, Dominican Republic, Salvador, Guatemala, Honduras)
  • Endoxan (France, Allemagne, Autriche, Belgique, Portugal, Bulgarie, Grèce, Hongrie,Turquie, Russie, Israel, Chine, Japon, Nouvelle Zélande, Afrique du sud, )
  • Sendoxan (Danemark, Finlande, Norvège, Suède)
  • Procytox (Canada)
  • Genoxal, Cicloxal (Espagne, Mexique)
  • Endoxana, Cyclophosphamide USP(Angleterre, Irelande)
  • Cytoxan, Cyclophosphamide USP (USA)
  • etc.

————————————————————————————————————————————–

 

Hello,

Following the unexpected deaths of patients, the families denounce the lack of transparency on the origin, the formulation and the toxicity of substitute anti-cancer drugs of and injectable solutions.

Several families filed a lawsuit against X for involuntary homicide, unintentional injury and endangering others.

An instruction is underway at the Grant Court in Paris.

The facts:

In november 10th 2016, our 8 year old daughter, unexpectedly passed away. Her death is the consequence of cardiac insufficiency, 5 days after Cyclophosphamide (ENDOXAN) administration at CHU of Angers, in France.

At the same time, 3 more patients died simultaneously between november 10th and 13th 2016 , 5 days after a chemotherapy protocol (BEAC, C pour Cyclophosphamide ENDOXAN), at CHU of Nantes, in France.

At least, 4 patients abnormally died in Angers and Nantes, within 3 days, receiving the same batch of cyclophosphamide.

Besides our immediate alert,

Besides the unknown origin and composition of this batch of ENDOXAN

No recall has been done

The symptoms are identical for all the patients: sudden extreme fatigue, lower limbs pain and cramps, respiratory distress, edema, fever or chills, hyponatremia, cardiac failure (arrhythmia, tachycardia, tamponade, myocarditis), pink foam in the mouth and nose.

The Association AVEC continues collecting severe side effects and death reports from patients and families.

If you did witness serious side effects or sudden death due to Cyclophosphamide  (Injection, syrup or tablets) between 2015 and today, please contact us:

– by phone: +33 7 89 37 34 68

– by email : effetssecondairesanticancereux@gmail.com

– Attorney Martine VERDIER: +33 2 38 62 47 80, verdier-associes@avocatline.fr

Thank you to all the patients, families, doctors, nurses and pharmacists who already testified to help us in our investigation.

All the information will remain confidential.

Cyclophosphamide ENDOXAN (500 mg, 1000mg, tablets 50mg) is largely prescribed to adults and children, within combined chemotherapy as an injection, or oral as a syrop or tablets. 

Depending on the country Cyclophosphamide is labeled under different brand names: 

  • ENDOXAN (France, Germany, Italy, Netherland, Switzerland, Australia, Hong Kong, India, Indonesia, Malaysia, Philippines, Taiwan, Thailand, Israel, Argentine, Nicaragua, Panama, Costa Rica, Dominican Republic, Salvador, Guatemala, Honduras)
  • Endoxan (France, Germany, Belgium, Portugal, Austria, Hungary, Bulgaria, Greece, Turkey, Russia, China, Japan, New Zealand, Israel, South Africa, )
  • Sendoxan (Danemark, Finland, Norway, Sweden)
  • Genoxal, Cicloxal (Spain, Mexico)
  • Endoxana, Cyclophosphamide USP (England, Ireland)
  • Procytox (Canada) 
  • Cytoxan, Cyclophosphamide USP (USA)
  • etc.

 

Carousel controls